Test - Asus WL-500g routeur & AP 802.11g

Dimanche 28 novembre 2004, par Vincent Marliac // L’actualité

Introduction

Asus est une société bien connue dans le monde informatique mais un peu moins dans le domaine des réseaux sans-fil. Avec le lancement du routeur Wi-Fi WL-500g, le contructeur taiwanais nous propose un équipement pertinent dans un marché où l’originalité ne prévaut pas beaucoup. Ce routeur compatible 802.11g (54 Mbits théoriques) est en effet doté de quelques fonctions intéressantes que nous allons essayer de vous présenter.

Premières impressions et bonnes surprises

Le point d’accès-routeur est compatible à la norme 802.11b et 802.11g possède une esthétique que n’auraient pas reniée les frères Bogdanoff, un mélange de lignes courbes et futuristes. Le boîtier en plastique est de bonne facture et aucun craquement ne se fait entendre lorsqu’on le manipule. Il susbiste par contre le même problème qu’avec les autres équipements Wi-Fi offrant une antenne amovible, le connecteur socle prend rapidement du jeu.

La surprise venant de la connectique. On y trouve un switch réseau 4 ports RJ45 pour connecter des équipements informatiques fixes (PC ; etc.). Un équipement dorénavant classique sur les routeurs Wi-Fi. Mais le WL-500g est un des rares produits à être doté d’un port usb et d’un port parallèle. En effet, ce routeur peut accepter une imprimante en réseau mais aussi jusqu’à 50 webcams connectées sur le port USB via un concentrateur mais également les mémoires flash de type « clés USB » ou bien encore tout disque dur externe.
Il se détache donc clairement de la concurrence avec ces possibilités originales qui permettent d’envisager des usages un peu plus larges que le simple partage de connexion internet.

Des fonctions radio inédites

Le ramage est également à la hauteur du plumage. Le WL-500g supporte donc une imprimante, des disques sur port usb, des webcams visible d’internet si vous le souhaitez, mais aussi également quelques subitilités en matière de réseau Wi-Fi.
Le routeur d’Asus est compatible avec le mode WDS.

Le mode WDS permet en mode bridge (pont) d’etre visible par des client wifi ce qui n’est pas possible en mode bridge traditionel. On obtient ainsi un mode hybride fort pratique mais qui a l’inconvénient de réduire la bande passante.

Il est à noter qu’il assez est rare de pouvoir paramétrer un équipement aussi facilement que cet Asus.
Une autre surprise nous attendait. L’Asus WL-500g partage un point commun avec les derniers produits de la gamme Linksys. Il possède un firmware basé sur le célèbre système d’exploitation Linux !

Des paramètres de sécurité poussés

La totalité des interfaces (WAB, LAN et WLAN) est munie d’un pare-feu paramétrable. La surprise vient donc de la possibilité d’attribuer des règles différentes pour les accès à l’internet des accès en provenance des clients connectés en Wi-Fi (bloquer les spammeurs par exemple ou ne tolérer que l’usage de téléphone wifi).
Le WL-500g étant un équipement récent, il supporte la nouvelle norme de cryptage WPA.

Conclusion

Les points négatifs :
Nous avons rencontrés quelques problèmes de connexion selon les cartes Wi-Fi utilisées comme client. Il existe également des petits oublis dans la documentation en ligne. Gageons que Asus assure l’évolution de son WL-500g.

Cet AP/routeur regorge de fonctionnalités et de surprises que le développement du firmware opensource mènera encore plus loin.
Sachez qu’avec un disque dur connecté au le port USB, il est devient envisageable de monter propre serveur FTP !
La future compilation des sources permettra sans doute à terme de créer un VPN permettant de crypter les données y transitant. Du réseau libre sur le net en plus de pouvoir créer un réseau libre sans-fil entre voisin. Nous attendons donc avec impatience les prochains produits Asus...

Pour aller plus loin

Asus France

Les imprimantes supportées

Les webcams supportées

Les disques amovibles

Les communautés

http://forum.chupa.nl/forumdisplay.php?f=11

Les sources

ZIP

Merci à la société Asus France pour le prêt de l’appareil