La Fédération France Wireless se félicite suite à l’abandon de l’idée de la liste blanche sur les hotspots publics

La ministre de la culture Christine Albanel abandonne la liste blanche des hotspots Wi-Fi

Mercredi 4 mars 2009, par Pascal Rullier // L’actualité

Interogée par PC INpact, en marge de la conférence UMP sur le projet Création et Internet, Christine Albanel a finalement abandonné l’idée d’une liste blanche sur les hotsposts Wi-Fi. Une idée qu’elle avait pourtant évoquée lors de son audition au parlement.

« À bien y réfléchir, pour les sites Wi-Fi, à vrai dire, j’ai le sentiment que c’est très incommode d’aller pirater depuis une borne dans un jardin, ce n’est pas terrible en termes de débit, a confiée la ministre. Et je pense qu’il vaut mieux avoir recours à la voie de l’injonction et de demander à une collectivité de sécuriser ses bornes et de faire confiance au fait que c’est très peu pratique et avoir recours à des dispositifs pare-feu. »

(Source PCINpact)

Cette réflexion ne doit pas faire oublier ce qui se trame au gouvernement par la très contestée loi HADOPI dont le marché public a été lancé. Voir https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&keyWord=hadopi

La Quadrature du Net vous invite à alerter vos députés à ce sujet.